Soutien à la Maternité des Lilas (29 avril - Paris)

26 avril, par Raff

Rendez-vous vendredi 29 avril à 17h devant le ministère de la santé pour manifester contre la fermeture de la Maternité des Lilas.

Au cœur de la Seine Saint Denis, depuis 1964, la maternité accompagne 1400 naissances chaque année, et permet à 900 femmes d’avorter. Car c’est le libre choix qui préside dans ce lieu : celui de donner naissance, ou non, et comme on le souhaite, éventuellement de façon physiologique et non médicalisée. La part faite aux sages-femmes qui tiennent le projet à bout de bras depuis des décennies, est une des spécificités de l’établissement aujourd’hui menacé.

Ce n’est pas la première fois qu’il risque de fermer : bâtiment non adapté, difficultés financières, pressions de l’ARS pour se conformer aux objectifs de rentabilité, abandon politique, difficultés internes aux équipes sont autant de défis auxquels ces dernières font face pour les patients.

Alors que les propriétaires des murs changent, les objectifs et engagements des repreneurs potentiels ne sont pas clairs quant au maintien de l’activité de maternité et son statut associatif à but non lucratif, soutenu par le secteur public. Si la maternité devait se conformer à des objectifs de rentabilité (impliquant des actes tarifiés type césarienne) ou même disparaître, ou, ce serait des milliers de patient.e.s dans le 93, département avec des enjeux médicaux et sociaux particulièrement lourds, sans solution pour accoucher, être suivi.e, et avorter librement.

Nous souhaitons aujourd’hui apporter tout notre soutien à l’équipe et au projet de la Maternité des Lilas. Pour pouvoir continuer d’accoucher librement, d’être accompagné.es dans une philosophie de bienveillance et de confiance, permettons à cet établissement unique de se renouveler dans un nouveau lieu adapté, avec un budget suffisant, affirmons la confiance et le soutien politique à ce projet. Nous appelons l’ARS et le ministère de la Santé à se saisir du dossier, renouveler les habilitations et sauver cet établissement.

Sages-femmes, aides-soignantes, médecins, personnel administratif, puéricultrices : nous sommes à vos côtés pour voir perdurer l’esprit de la Maternité et permettre à d’autres usagers de bénéficier de vos méthodes !

- https://www.change.org/p/soutien-%C...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Élisabeth Borne à Matignon, un bras d’honneur aux mouvements (...)

16 mai, par Rap2F 9 coms

Jean Castex a donné sa démission trois semaines après la réélection d’Emmanuel Macron à un second quinquennat. Une heure plus tard, le suspense sur le nom de son remplaçant était dissipé, après de (...)

LIRE LA SUITE

A Montreuil des financiers tentent de s’emparer de la coopérative (...)

13 mai, par Chris 1 com

« COMMUNIQUÉ » du COMITÉ de DÉFENSE de la COOPÉRATIVE LES NOUVEAUX ROBINSON Découvrant qu’un projet de cession des neuf magasins les plus rentables (fonds de commerce et actifs immobiliers) est mené (...)

LIRE LA SUITE

Suicides chez France Télécom : comment les syndicats ont obtenu la (...)

10 mai, par Rap2F 1 com

En 2019, plusieurs dirigeants de France Télécom ont été condamnés pour harcèlement moral institutionnel. Le procès n’aurait jamais eu lieu sans action syndicale. À l’occasion de l’ouverture du procès en (...)

LIRE LA SUITE

Ukraine, partie prenante de la bataille mondiale du lithium

Avril 2022 De la part de l’unité spéciale du Pentagone pour la stabilité commerciale… “La bataille du lithium”, un article sous ce titre fut publié par le journal italien “Giornale”, décrivant le (...)

LIRE LA SUITE

Foutez nous la PAIX

5 mai, par Thomas 1 com

« Paix sur la terre aux hommes de bonnes volontés » paroles de Saint Luc évangéliste. « Igitur qui desiderat pacem, praeparet bellum » de l’auteur romain Végèce du Vème siècle de notre ère. En version (...)

LIRE LA SUITE

Ségur des travailleurs sociaux : après l’annonce, le désenchantement

4 mai, par Rap2F 1 com

Au bout d’un an et demi de mobilisation, les professionnels du travail social et médico-social avaient obtenu l’extension des 183 euros net du Ségur. L’annonce avait été faite à la mi-février, par Jean (...)

LIRE LA SUITE